Zaz, cible d'insultes sur les réseaux sociaux : "Les critiques sur le physique, ça fait mal" !

Publié le 15 Avril 2013

 

 

Alors qu'elle fera son retour dans la musique le 13 mai prochain avec son deuxième album "Recto Verso", Zaz a pour l'occasion accordé une interview au site "Le Parisien" dans laquelle elle est revenue sur son succès, mais également sur les violentes critiques auxquelles elle a été confrontée !

 

 

 

Lorsqu'elle est devenue célèbre grâce à son titre "Je Veux", Zaz ne s'attendait pas à subir des moqueries en tous genre sur les réseaux sociaux : "Je me sens encore blessée parfois. Par l'injustice, la haine. Ce qui me faisait le plus mal, c'était les critiques sur le physique, sans avoir écouté la musique", déclare-t-elle.

 

 

 

La chanteuse a également profité de cette interview pour parler de son rapport avec l'argent. Rappelez-vous, elle avait été accusée d'être hypocrite lorsqu'elle disait dans sa chanson :  "Moi j'veux d'lamour, d'la joie, de la bonne humeur. Ce n'est pas votre argent qui f'ra mon bonheur. Moi j'veux crever la main sur le coeur". L'artiste s'est donc expliquée en affirmant qu'elle n'avait jamais prétendu ne pas vouloir d'argent mais que ce n'était pas son "moteur" dans la vie : "Je n'en ai pas fait grand chose pour l'instant. J'ai voyagé surtout, mais je ne me suis pas acheté de grande maison."

 

 

 

Pour prouver son engagement envers les valeurs qu'elle défend, Zaz a enfin ajouté : "Par exemple, tous les bénéfices de mon merchandising, les tee-shirts vendus lors des concerts vont à l'association Colibris, qui défend un autre système de société, d'économie, d'agriculture. Parce que sinon j'aurais l'impression d'être une marque. Or, moi je suis un porte-parole. Mais je ne veux plus me justifier aujourd'hui sur ce que je suis. Je l'ai trop fait."