Valérie Trierweiler : Invitée au Grand Journal, elle évoque ses premiers mois à l'Elysée !

Publié le 22 Mars 2013

Valérie Trierweiler au

 

 

Invitée exceptionnelle hier soir au "Grand Journal" de Canal+, Valérie Trierweiler a évoqué ses premiers mois difficiles en tant que première Dame de France ainsi que le "Pingouin" de Carla Bruni-Sarkozy !

 

 

 

A l'occasion de la dixième journée mondiale de la trisomie, dont elle est la marraine, Valérie Trierweiler était l'invitée de Michel Denisot pour parler de son engagement auprès des enfants trisomique et pour évoquer également ses premiers mois à l'Elysée. Des premiers mois plutôt difficiles : "J'ai mis du temps à comprendre que je n'étais plus une citoyenne 'normale'. Depuis, j'ai appris et aujourd'hui, je suis prudente", a-t-elle déclaré en ajoutant qu'elle apprenait "petit à petit" à "supporter les attaques". Lorsque Michel Denisot lui a demandé ce qu'elle pensait de ce qui est dit dans les médias, Valérie Trierweil a répondu : "Si on lit tout ce qu'il y a sur le net, le Président et moi nous nous séparons et j'ai un fils en prison au Canada!", a-t-elle plaisanté, au sujet des plus folles rumeurs qui circulent sur la toile.

 

 

 

Enfin, lorsque la polémique sur la chanson du "Pingouin" de Carla Bruni-Sarkozy a été abordée, la compagne du président de la République s'est demandée : "Carla Bruni est une femme sincère. Elle a dit que Le Pingouin ne concernait pas le président Hollande. Pourquoi ne pas la croire?".