Valérie Trierweiler : Elle aurait fait virer une commissaire de police sans raison valable !

Publié le 21 Juin 2012

photos excuses

 

 

Une policière du Service de protection des hautes personnalités aurait commis une faute qui lui a coûté sa place dans les petites affaires de Valérie Trierweiler !

 

 

 

Tout se passait pour le mieux entre la compagne du chef d'Etat et cette policière du Service de protection des hautes personnalités. Pendant la campagne présidentielle, ce département de la police avait pour mission de veiller sur les candidats. Selon le magazine "L'Express", la commissaire de police aurait commis un impair pendant un meeting au palais omnisport de Paris-Bercy. Valérie Trierweiler avait alors laissé son sac dans les loges ainsi que des affaires personnelles appartenant à François Hollande. Sauf que lorsqu'elle a voulu les récupérer, tout avait disparu.

 

 


Furax, la journaliste a alors rejeté la faute sur la commissaire de police qui ne savait plus où se mettre. Heureusement, les affaires du couple n'avaient pas été volées et avaient justes été déplacées dans une autre salle. Valérie Trierweiler, qui confiait à l'AFP qu'elle préfère avoir "de la mémoire" pour que le quinquennat de son compagnon se passe pour le mieux, n'a donc pas oublié la policière.

 

 

 

Après l'élection de François Hollande, le 6 mai dernier, tous les gardes du corps de ce service de protection des hautes personnalités ont intégré le Groupe de sécurité de la président de la République sauf cette fameuse commissaire de police. D'après une source policière cité par L'Express, "c'est Valérie Trierweiler qui n'a pas voulu la garder".

 

 

 

 

suivez-nous.png logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png