Valérie Trierweiler : Accusée d'être uniquement la maîtresse de François Hollande !

Publié le 5 Décembre 2012

photos-excuses-copie-1.jpg

 

Très énervé que Valérie Trierweiler ait pris position sur le mariage pour tous en se réjouissant de faire partie des premiers témoins d’une union entre personnes du même sexe, Bernard Debré, député UMP de Paris, a décidé de faire savoir son mécontentement à travers un long billet sur son blog dans lequel il fait preuve d'une agressivité étonnante et accuse la Première Dame de France d'être uniquement la maîtresse du Président de la République : "Madame Trierweiler, première dame autoproclamée, qui n’est que la maîtresse du président de la République, a récidivé récemment, après son tweet ravageur, puisqu'elle a annoncé qu’elle serait quasiment la première témoin du mariage homosexuel, s’est-il étranglé. De quoi se mêle-t-elle ? A quel titre a-t-elle parlé ? Quand on est dans sa position, après les bourdes qu’elle a déjà faites, il aurait été préférable qu’elle se taise. Elle peut soit faire de la politique, mais ne plus être journaliste et définir sa position à l’Elysée. Elle peut aussi, ce qui serait mieux, se taire et ne plus faire ni politique, ni journalisme.", a-t-il écrit.

 

 

Obligé de préciser à la demande des internautes ce qu'il entendait par "maîtresse du président", Bernard Debré a affirmé : "Je rappelle à tout hasard que, selon le Larousse, le terme “maîtresse" désigne une "femme avec laquelle un homme a des relations sexuelles en dehors du mariage". Il ne s'agit donc pas d'un jugement de valeur."

 

 


 

suivez-nous  facebook-01-copie-1.png   twitter-01.png