Un soldat américain contredit la version officielle de la mort de Ben Laden

Publié le 30 Août 2012

photos excuses

 

Selon un membre des Navy Seal ayant participé au raid contre Oussama Ben Laden le 1er mai 2011 à Abbottabad, la version officielle de Washington serait fausse!

 

 

Dans un livre à paraître le 4 septembre, l'homme, sous le pseudonyme de Mark Bowen, raconte comment le leader d'al-Qaida été abattu. Et il n'a certainement pas été tué en tentant de résister au raid des Navy Seal comme l'ont expliqué les autorités américaines. Il dit avoir monté les escaliers de la résidence vers la chambre de Ben Laden lorsqu'il a "entendu des coups de feu tirés avec un silencieux." C'est son collège qui le précédait qui était l'auteur des tirs. A ce moment, il était impossible pour lui de savoir si les tirs avaient touché leur cible ou pas.

 

 

Quand il arrive dans le chambre de Ben Laden, Mark Owen voit un corps allongé sur le sol et "du sang et de la matière cérébrale s'épancher sur le côté de son crâne." Ben Laden était encore conscient. C'est alors que des soldats ont "pointé leur visée laser sur sa poitrine et tiré plusieurs coups."

 

 

Ces révélations sont embarrassantes pour les autorités américaines qui ont refusé de revenir sur les détails de l'opération mais qui confirment que l'ancien chef d'Al-Quaida possédait dans sa chambre un fusil d'assaut Kalachnikov. Pourtant, un responsable de la défense admet aujourd'hui qu'au moment de l'assaut, Ben Laden était désarmé. Donc est-ce un mensonge qui cache d'autres mensonges ?

 

 

Les autorités américaines disaient avoir traité avec respect le corps de celui-ci mais selon une nouvelle révélation de Mark Owen, un des Navy Seal était assis sur la poitrine de Ben Laden.

 

 

Cet ouvrage intitulé "No Easy Day" va beaucoup faire parler. Il promet déjà d'être un best-seller et il devrait être tiré à plus de 300 000 exemplaires.