Toulouse : Le fondateur du GIGN critique l'opération du Raid

Publié le 23 Mars 2012

 

http://image.excite.fr/expresse/news/raid-toulouse-default.jpg

 

 

32h, c'est le temps qu'il aura fallu au Raid pour tuer le forcené Mohamed Merah. Pour beaucoup, cette durée est exagérée et de nombreuses personnes critiquent cette opération. Comme Christian Prouteau, le fondateur du Groupe d'intervention de la gendarmerie nationale (GIGN). Dans Ouest France ce vendredi matin, il dit que l'opération du Raid à Toulouse, a été "menée sans schéma tactique précis. C'est bien là le problème. On aurait pu lui tendre une souricière (...) Attendre qu'il sorte et le coincer."

 

"Comment se fait-il que la meilleure unité de la police ne réussisse pas à arrêter un homme tout seul ? (...) Il fallait le bourrer de gaz lacrymogène" selon lui.

 

"Il n'aurait pas tenu cinq minutes. Au lieu de ça, ils ont balancé des grenades à tour des bras. Résultat : ça a mis le forcené dans un état psychologique qui l'a incité à continuer sa guerre".

 

Il précise "en soixante-quatre opérations menées par le GIGN sous mon commandement, il n'y a pas eu un mort."

 

 

 

 

  suivez-nous.png logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png