Top Chef / Naoëlle : "Je n'ai pas volé ma victoire" !

Publié le 30 Avril 2013

 

 

 

 

Hier soir avait lieu la finale de "Top Chef" sur M6 lors de laquelle Naoëlle a remporté le concours culinaire face à son adversaire Florent. Au lendemain de la victoire, nos confrères de "Public" ont interrogé la jeune femme pour recueillir ses premières impressions...

 

Public : Qu’avez-vous ressenti au moment de votre triomphe ?
Naoëlle : Un immense soulagement ! Quand je tire sur le couteau et que je m’aperçois que la lame est grise, symbole de victoire, toute la pression s’envole. C’est comme si on m’avait retiré un énorme poids. C’est l’aboutissement d’un travail intense et c’est une satisfaction personnelle hors du commun.

 


Public : Comment ont réagi vos proches ?
Naoëlle : Ils étaient évidemment heureux et fiers de moi. Sans eux, je n’aurais sans doute pas remporté Top Chef. Mon mari a été d’un soutien indéfectible et s’est occupé de nos fils pendant mon absence. Grâce à lui, j’ai accompli un rêve.

 


Public : Certains vous reprochent votre caractère bien trempé et votre côté stratège. Qu’avez-vous à leur répondre ?
Naoëlle : Oui, j’ai du caractère, de l’ambition et du courage ! Je pense que sans tout ça, je n’en serais pas arrivée là. Ma victoire ? Je ne l’ai pas volée !

 


Public : Pourquoi Christophe Hache, chef au Crillon, a-t-il annoncé votre victoire sur Tweeter avant la finale ?
Naoëlle : Je ne sais pas et je n’ai pas cherché à le savoir. Il a été sous-chef au Bristol avant moi et a décidé de partir pour le Crillon alors que j’étais en congé maternité. Je ne lui ai pas volé sa place mais je pense qu’il a voulu se faire mousser et profiter lui aussi de ma notoriété naissante dans Top Chef. Même s’il m’a un peu gâché la fin du jeu, ça n’a plus aucune importance à mes yeux aujourd’hui et j’ai décidé de tourner cette triste page !

 


Public : Vous voilà maintenant avec 100 000 euros en poche. Comment allez-vous les dépenser ?
Naoëlle : Je vais les mettre de côté pour le moment et je les utiliserai dès que j’aurai décidé d’ouvrir mon propre établissement. Mais ce n’est pas pour maintenant ; peut-être d’ici un an. En attendant, je vais m’offrir des vacances en famille et profiter de mes fils qui m’ont tant manqué pendant ces treize semaines de concours Top Chef !

 

 

Propos recueillis par Adeline Quittot pour Public.fr