The Voice 2 / Luc Arbogast : "Je n'ai jamais écouté une seule chanson de Jenifer !"

Publié le 8 Février 2013

http://www.staragora.com/images/flux/default/d/7/7d9206a3cef81f3ae5702c71fdbf9fcd510f9a72a1575.jpg

 

 

 

Samedi 2 février dernier lors du retour du télé-crochet de TF1 "The Voice 2", nous avons découert le talent Luc Arbogast avec une reprise du  titre "Cancion Cefaradi", une chanson du XVe siècle. Véritable ovni musical, le candidat a troublé les quatre coachs avant de rejoindre l'équipe de Jenifer. Luc se confie aujourd'hui à nos confrères du site "Télé-Loisirs" et revient sur les raisons qui l'ont poussé à participer à la deuxième saison de "The Voice, la plus belle voix".

 

 

 

 

Le chanteur exceptionnel a été poussé par ses proches pour s'inscrire au casting de l'émission : "Ça fait 17 ans que je suis dans le métier. L'an dernier, lors des championnats du monde de patinage à Nice, Brian Joubert a même patiné sur le titre que j'ai défendu aux auditions à l'aveugle. Vous l'aurez compris : les gens me connaissent, mais désormais, je veux passer à la vitesse supérieure !" Pas question d'être venu s'amuser, il a accepté de participer pour présenter sa musique médiévale : "C'est une prise de risque pour moi. On peut faire un très bon cassoulet, mais si la personne d'en face n'aime pas les haricots, ça ne marche pas."

 

 

 

 

Alors qu'on pensait qu'il aurait choisi un des trois hommes du jury, il a crée la surprise en choisissant Jenifer : "J'ai choisi Jenifer par conviction : c'est la seule fille des quatre coachs et j'avais envie de mélanger ma voix, qui est dans un registre assez féminin, à la sienne. Et puis, je veux prouver que des profils si différents, des carrières antinomiques peuvent produire quelque chose de beau et de cohérent" Lors de cet entretien, il a avoué n'avoir jamais écouté un seul titre de la chanteuse : "Eh bien, je n'ai jamais eu la chance de l'écouter. En fait, je n'écoute pas de nouveautés. Il faut comprendre une chose : j'habite en pleine campagne, dans un chalet en bois et je sors très peu." 

 

 

 

 

Il va falloir remédier à ça !