The Voice 2 / Anthony Touma : "Les battles? C'était horrible, c'était dégoûtant !"

Publié le 16 Mars 2013

Credit Photo : TF1

 

 

 

A quelques heures de la diffusion des premières Battles de "The Voice, la plus belle voix" saison 2 sur TF1, Anthony Touma, talent de Jenifer, a accordé une interview à nos confrères de "Closer" dans laquelle il explique pourquoi avoir rejoint l'équipe de Jenifer lors de son audition à l'aveugle et comment s'est passé son duel sur le ring face à un autre talent...

 

 

 

Que s'est-il passé pour vous depuis votre audition à l'aveugle votre audition à l'aveugle ?

C'est incroyable. Je suis juste un peu plus connu maintenant. Depuis mon audition, sur les réseaux sociaux ça a explosé. Chaque jour je me réveille et je me dis : "je me suis trompé de compte". Ce qui est dingue c'est que le retentissement a été encore plus fort au Liban. Ils ont acheté les droits de diffusion de "The Voice". Je suis partout dans les journaux, dans la presse. J'en suis très fier. Maintenant, ça me met la pression car les gens s'attendent à ce que j'assure sur les battles.

 

 

 

 

Pourquoi avoir choisi Jenifer comme choach ?

J'avais dit que je voulais prendre Garou. Puis deux, trois jours avant mon audition, j'ai téléchargé toutes les chansons des coachs pour mieux connaitre leur musique, leur sensibilité artistique. J'ai pensé que Jenifer serait un meilleur choix. C'était aussi une stratégie car je suis venu ici pour ça. Il fallait que je fasse le bon choix. Je l'ai fait.

 


 

Comment est-elle en tant que coach ?

Elle est assez timide. Elle donne des conseils, elle est très professionnelle, elle sait nous mettre à l'aise. Elle est là pour nous aider. Elle est vraiment là pour gagner. Ce que j'apprécie vraiment de la part de Jenifer c'est qu'elle n'essaye pas d'imposer un univers mais qu'elle veut vraiment faire ressortir l'identité artistique de chacun. 

 

 

 

Vous avez eu Christophe Willem comme co-coach. Un mot sur lui…

Il est génial. C'était une très belle expérience. Ils sont adorables ensemble. On était à l'aise car ils l'étaient. Christophe Willem insistait vraiment pour que ce battle soit un challenge.

 


 

Comment s'est déroulée votre Battle ?

Les Battles ? C'était horrible ! C'était dégoûtant. C'est l'étape la plus difficile. Pour nous tous. Le concept est assez dur car on compare deux artistes sur une même chanson. C'est extrêmement compliqué quand il s'agit de deux artistes aux univers différents. Personnellement, c'était très dur car j'étais très ami avec mon co-équipier des battles, bien avant "The Voice". 

 

 

Propos recueillis par Benjamin Rabier pour Closer.fr