Secret Story / John : Il répond aux lourdes accusations d'Ahmed !

Publié le 2 Août 2010

http://tele.premiere.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-tele/secret-story-4-john-elimine/35146683-1-fre-FR/Secret-Story-4-John-elimine_image_article_paysage_new.jpg

 

Élimine vendredi soir, John répond, pour France Soir, aux lourdes accusation d'Ahmed qui affirme qu'il serait un "pervers sexuel".

 

F.-S. Vous n’aviez pas peur que l’étiquette de fils à papa revendiquée dans votre portrait de présentation vous porte préjudice ?
John.
 Non, ce portrait, c’est pour le show. Je ne suis pas comme ça. Mon père m’a toujours forcé à travailler et m’a appris la valeur de l’argent. J’organise des soirées dans le milieu de la nuit.

F.-S. Justement, votre père a déclaré dans le journal belge Sud presse que vous lui faisiez honte et que vous ne respectiez pas l’héritage laissé par votre grand-père…
John.
 Il a réagi comme un père en colère, car je lui ai caché ma participation à l’émission jusqu’au dernier moment, à cause de la clause de confidentialité. On va en discuter ensemble. Je n’ai jamais voulu nuire à l’héritage des Schtroumpfs qui est sympathique et attachant.

F.-S. Votre papa a dit qu’Ahmed n’avait peut-être pas tort lorsqu’il affirme que vous êtes un pervers sexuel…
John.
 Un soir, on délirait avec les garçons dans une chambre, on racontait des cochonneries et j’ai dû baisser mon slip deux ou trois fois. La production m’a rappelé à l’ordre. Ahmed est juste déçu d’avoir été obligé de quitter le jeu.

F.-S. Ce baiser échangé avec Benoît avant votre départ laisse planer le doute sur votre sexualité…
John.
 C’était pour le fun ! J’adore Benoît, mais je suis 100 % hétéro. Sans être trop cliché, je suis très « grosses voitures et gonzesses ».

F.-S. Si vous deviez être un Schtroumpf ? Le Schtroumpf farceur ?
John.
 Non, le Schtroumpf à lunettes parce qu’il a toujours raison (rire).

 

Interview de Francesoir.fr