Secret Story / Daniel : Déprimé après la fin du jeu, il avait des crises et pleurait tout seul

Publié le 25 Mai 2012

http://www.staragora.com/images/flux/default/4/4/44e04e86d88c3690b83db389dc53c62c4f0eb62bc1bcf.jpg

Credit Photo : TF1

 

 

Daniel, ancien candidat de "Secret Story 5", n'a pas fait beaucoup parler de lui dans la presse ces derniers temps. A quelques heures du lancement de la sixième édition de la télé-réalité, le Suisse s'est confié lors d'une interview pour le site internet de "Télé Loisirs" pour parler de l'après Secret Story qui n'a pas été facile à vivre mais aussi de sa relation tumultueuse avec son ancienne colocataire de la Maison des Secrets et ex petite-amie, Ayem.

 

 

Exclusifpeople vous propose en ce vendredi 25 mai de découvrir l'interview de Daniel :

 

 

Tele-Loisirs.fr : Tu t'es fait exclure du Big Brother italien pour blasphème ! Qu'est-ce qui s'est réellement passé ?
Daniel : En fait, j'ai dit un mot que je n'aurais pas dû dire parce qu'il paraît qu'en Italie, c'est très grave. C'était "nom de Dieu". En français, ça n'est pas très grave, mais en Italie, ils m'ont viré à cause de ça. Surtout par rapport au public qui était choqué. Mais finalement, c'était bien pour moi car l'émission n'était pas très regardée. J'ai préféré faire Secret Story, les gens étaient plus sympas et il y avait des activités alors que dans Big Brother, il n'y avait rien à faire.

 

On te voit peu dans les médias français depuis la fin de Secret Story 5, c'est volontaire ? 
Maintenant je vis en Suisse donc c'est vrai que je viens peu en France. Et puis je n'ai pas vraiment de contact avec les magazines, je vis ma vie, je développe mes projets... Mais s'ils ont besoin de moi, je suis là ! 

 

 

Quels sont tes projets alors ?
Je développe une marque de vêtements et je vais déjà sortir quelque chose à la fin du mois avec une grosse soirée de présentation en Suisse. Voilà, ça, c'est le métier que je veux faire. A côté, je vais participer au tournage d'un film à Saint-Tropez. Mais c'est un petit film, je ne pense pas que ça sortira au cinéma. Je joue un garçon de Saint-Tropez et puis je connais des filles... C'est une histoire comme ça... Je me mets avec une fille, et puis je la trompe avec sa copine, c'est un peu bizarre ! Mais ça me fait plaisir parce que j'aimerais être acteur.

 



Il faudrait que tu fasses les Anges de la télé-réalité pour percer !
Oui mais le problème c'est que, je ne sais pourquoi, il ne m'ont jamais contacté, alors qu'ils ont contacté tous les autres candidats ! S'ils m'avaient proposé, j'aurais accepté, ça m'aurait fait plaisir.

 



Comment expliques-tu le fait que ni NRJ 12, ni les magazines, ne t'appellent ? 

Je n'en ai aucune idée ! Mes fans me le demandent sur Twitter et Facebook mais comme je leur dis, si on ne m'appelle pas, je ne peux rien faire. Je ne suis pas du genre à demander. Mais je suis un peu déçu, vu les bons rapports avec les fans, je pensais qu'ils m'auraient appelé pour quelque chose d'autre.

 



T'as regardé Ayem dans Hollywood Girls ? Tu en as pensé quoi ?

Oui j'ai regardé un petit peu sur internet car je n'ai pas NRJ 12 ici. C'est pas mal (rires) ! Il y en a qui jouent bien, comme Ayem, mais pour d'autres, ça se voyait que c'était trop faux. Ça serait pas mal aussi de faire Hollywood Girls,ça permet de s'entraîner à jouer et d'ouvrir des portes.

 

 

Avec le recul, tu peux nous dire comment ça s'es réellement terminé avec Ayem? 
Moi aussi, je vais répondre "c'est compliqué" (la réponse favorite d'Ayem, ndlr) ! Elle habite à Paris, moi je suis loin, on ne se voit pas, alors on ne peut pas être ensemble... Je sais qu'elle va bien et puis voilà... Une autre question ?

 



L'après Secret Story a-t-il été difficile à gérer ?

Oui c'était difficile parce qu'après deux mois d'enfermement, c'est trop bizarre. Chez moi, je me réveillais le matin et je croyais être encore dans la maison des secrets, j'avais des crises, je pleurais tout seul... Je ne sais pas pourquoi, c'était comme si j'étais nostalgique. En fait, à l'intérieur, on était bien, on ne pensait plus à la vie de dehors. Ça a été dur pendant deux semaines, j'étais un peu déprimé, mais maintenant ça va.

 

 

 

suivez-nous.png logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png