Secret Story 4 - Drogué, Senna tabasse sa petite-amie : "Il m'a donné des coups de pied au visage" !

Publié le 5 Juin 2013

 

 

Senna, ancien candidat de "Secret Story 4", aurait tabassé son ancienne petite-amie il y a quinze jours !

 

 

 

Attendu dans une boîte de nuit à Dooncel, en Belgique, le 18 mai dernier, le jeune homme se rend avec sa compagne Elodie dans l'établissement pour y passer la nuit contre une rémunération. Mais très vite, les choses dégénèrent sur le trajet : "Nous nous sommes disputés au sujet d'une photo de nous qu'il voulait poster sur Facebook. Le ton est monté. Nous avons échangés des insultes. Il m'a giflée et je lui ai rendu sa baffe. Il est devenu fou. A hauteur de Saint-Georges, il a quitté l'autoroute, puis il s'est arrêté le long d'une route de campagne.", explique-t-elle dans "La Meuse".

 

 

 

Ce n'est qu'une fois arrêté sur le bord de la route que Senna Houhnanou, sous l'emprise de stupéfiants selon la victime, se montre très violent envers la liégoise de 31 ans : "Je me suis dit que j'allais passer un sale quart d'heure. Il a ensuite quitté la voiture et m'a sortie de force. Tout d'un coup, il me reprochait d'avoir fréquenté d'autres hommes durant notre séparation, en décembre 2012. Il m'a jeté dans un champ, je voyais au loin les lumières de l'autoroute. Alors que j'étais par terre, il m'a donné des coups de pied au visage et sur le corps. Je me suis mise en boule et je me suis protégée au maximum", rapporte-t-elle, ajoutant qu'elle a tenté de calmer le belge : "Je l'ai supplié d'arrêter, je croyais que j'allais y laisser mes dents. Pour le calmer, je lui ai dit qu'il avait raison sur toute la ligne. Je me suis excusée d'avoir fréquenté d'autres garçons, que le bon c'était lui et personne d'autre."

 

 

 

Plus tard, Senna fait demi-tour et raccompagne Elodie chez elle, il la frappe de nouveau avant de la déshabiller pour l'emmener sous la douche : "Il m'a rincé comme on rince un chien", poursuit-elle. La jeune femme parvient ensuite à envoyer un SMS à une amie qui alerte la police qui conduit aussitôt l'ancien compagnon d'Amélie Neten en garde à vue durant 24 heures. Nous apprenons enfin que la jeune femme a été contrainte d'arrêter son activité professionnelle pendant dix jours et que le parquet de Liège a ouvert un dossier pour violences conjugales.