Rachida Dati au coeur d'une affaire médiatique

Publié le 8 Avril 2010

Asma Al Assad and Rachida Dati at International Development Conference - Damascus

 

C'est l'affaire de la semaine, Rachida Dati aurait propagé des rumeurs concernant la vie privé du couple présidentiel.
Cette affaire a pris de l'ampleur puisque tout les médias en parlent !

L'ex garde des sceaux s'est confié à RTL mercredi matin :
"Je suis mise en cause et je trouve ça scandaleux (...) Aujourd'hui, il faut que ça cesse et que ça s'arrête."

Claude Guéant annonce même mercredi dans Le Canard Enchainé que "Le président de la République ne veut plus là voir"

Pierre Charon, conseiller de Nicolas Sarkozy, n’y va pas de main morte: «Le fait que ces rumeurs aient été relayées dans la presse en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Suisse peut être le signe d’un complot, alors que la France prendra en 2011 la présidence du G20.» Il laisse même entendre qu'il y aurait eu des "écoutes téléphoniques".

Rachida Dati a tenu à lui répondre :

"On est dans un État de droit et ça ne peut pas exister : ni l'enquête des renseignements généraux, ni une quelconque écoute téléphonique. Je connais assez bien le président de la République. J'étais auprès de lui lorsqu'il était ministre de l'Intérieur et il a toujours combattu ce genre de pratique"

Afin d'éclaircir cette sombre histoire, Carla Bruni-Sarkozy a répondu aux questions des journalistes d'Europe 1.

Nous vous proposons de l'écouter :