Présidence de l'UMP : François Fillon va saisir la justice "pour rétablir la vérité des résultats"

Publié le 25 Novembre 2012

photos-excuses-copie-1.jpg

 

La rencontre entre Alain Juppé, François Fillon et Jean-François Copé n'a pas été fructueuse. A l'issue de la réunion, Alain Juppé a déclaré que "les conditions d'une médiation ne sont pas réunies". Il estime donc que sa mission est "achevée"

 

 

A l'issue de la réunion Copé/Fillon/Juppé; qui s'est soldée par l'abandon de la médiation d'Alain Juppé, François Fillon s'est dit prêt à saisir la justice pour régler le litige. Selon lui, Jean-François Copé "porte seul" la responsabilité de l'échec de la médiation.

 

"Soucieux de sortir de l’impasse dans laquelle les coups de force successifs de JF Copé ont plongé notre parti, je saisirai la justice" a t-il déclaré sur Twitter

 

 

Jean-François Copé a précisé les raisons qui l'ont poussé à rejeter la médiation d'Alain Juppé. Selon lui, c'est à la commission des recours seule de déterminer le vainqueur de cette élection. "La commission des recours doit pouvoir accomplir son travail, qui consiste à statuer de la régularité du scrutin", a-t-il expliqué. Il n'exclut pas une médiation, mais qui devra selon lui "s'inscrire dans un volet politique, une fois le résultat proclamé".