Présidence de l'UMP : Alain Juppé propose la création d'une instance collégiale

Publié le 22 Novembre 2012

photos-excuses-copie-1.jpg

 

Du nouveau dans l'affaire des voix manquantes lors de l'élection du président de l'UMP dimanche soir. Aujourd'hui, Juppé propose de présider une instance collégiale pour réexaminer les résultats qui bouleverseraient le résultat selon la COCOE.

 


"Je propose la création d'une instance collégiale composée, sous ma présidence, de représentants des deux candidats et de personnalités n'ayant pas pris parti", indique M. Juppé dans son communiqué en forme d'ultimatum, ajoutant: "Ma proposition tient jusqu'à ce soir 20 heures. Au-delà, je n'ai pas l'intention de me laisser instrumentaliser dans les confrontations délétères."

 

 

"François Fillon salue l’initiative d’Alain Juppé de se mettre au service de notre mouvement", écrit le député de Paris dans un communiqué. "Il a confiance en son indépendance et son expérience. Cette initiative constitue la meilleure solution pour sortir l’UMP de l’impasse. Il souhaite qu’Alain Juppé puisse disposer de tous les moyens pour mener avec efficacité et impartialité sa mission. Celle-ci doit permettre d’examiner les faits, de proposer des solutions et de rassurer nos militants."