Nicolas Bedos : Condamné à 2.000 euros d'amendes pour injures publiques envers la police

Publié le 6 Juillet 2012

 

photos excuses

 

 

Le tribunal correctionnel a condamné ce vendredi Nicolas Bedos à payer deux mille euro d'amendes pour injures publiques à l'encontre de la police, dans l'émission "Tout le monde il est beau" diffusée en janvier 2011 sur Canal +.

 

L'humoriste avait dit sur la chaîne privée que pendant ses deux nuits en cellule de dégrisement, il avait trouvé les flics odieux et pensait même que certains d'entre eux avait "le QI d'un poulpe mort". Ça aurait pu s'arrêter là, mais Nicolas Bedos avait continué les insultes gratuites en traitant les policiers travaillant de nuit "d'abrutis en uniforme, racailles, tombés du bon côté".

 

Après la polémique, Nicolas Bedos s'était expliqué dans les colonnes des Inrocks : "Décrire tous les flics comme des odieux individus est politiquement correct, certes, mais présenter les patrouilleurs de nuit comme une majorité de gens extraordinaires le serait tout autant ! On ne peut pas subir une telle violence et en plus se faire bâillonner."