Nadine Morano et Louis Aliot choqués par les drapeaux étrangers place de la Bastille hier soir

Publié le 7 Mai 2012

photos excuses


Au lendemain du rassemblement de la victoire de François Hollande à l'élection présidentielle, le vice-président du Front national Louis Aliot s'est dit choqué de la présence de  drapeaux étrangers hier soir sur la place de la Bastille : "J'ai été hier assez surpris de voir autant de drapeaux étrangers saluer la victoire de M. Hollande. Ce sont ces mêmes drapeaux étrangers qu'on avait vu saluer la victoire de Nicolas Sarkozy et déjà de Jacques Chirac en 2002", a-t-il affirmé sur France Info.

 

 

Nadine Morano, ancienne ministre de l'Apprentissage, s'est également elle dîtes offusquée de la présence de beaucoup de drapeaux rouges et beaucoup de drapeaux étrangers sur la place de la Bastille : "J'ai ressenti un drôle de sentiment hier soir lorsque je regardais la télé, mis à part le discours creux de François Hollande, c'était de voir la place de la Bastille avec très peu de drapeaux bleu, blanc, rouge, beaucoup de drapeaux rouge, et puis également beaucoup de drapeaux étrangers. Quand je vois ça, ça ne me rassure pas beaucoup et je me dis (...) quelle est la France qu'on va nous construire avec le droit de vote des étrangers ? Nous nous battrons parce que nous ne voulons pas de ce droit de vote des étrangers", a-t-elle poursuivi. "J'ai trouvé que, franchement, cette démonstration hier n'était pas engageante, ni réjouissante pour la France que nous avons à construire. D'où la vigilance que nous aurons à faire respecter nos valeurs, notre engagement, nos convictions à l'UMP", a confié Nadine Morano.

 

 


suivez-nous.png
 logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png