Marine Le Pen estime qu'il fallait maintenir la page Facebook d'hommage à Mohamed Merah

Publié le 23 Mars 2012

 

 

 

Hier, le ministère de l'intérieur est intervenu via l'office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l'information et de la communication, auprès de Facebook Europe, pour faire fermer une "Page Fan" sur Facebook rendant hommage au "tueur au scooter" abattu hier matin après l'assaut du RAID !

 

 

Intitulée "Hommage à Mohamed Merah (Toulouse)", cette page était ornée d'une photo de l'assassin extraite de sa vidéo de rodéo automobile diffusée sur Internet. Peu avant d'être désactivée, la page comportait de nombreux commentaires hostiles à la police et favorables à l'islamisme radical et comportait au moins 435 personnes qui ont "aimé" cette page.

 

 

Aujourd'hui, Marine Le Pen a estimé qu'il fallait maintenir cette page Facebook d'hommage pour "montrer aux français ce qu'il en est" et y puiser des informations pour la lutte antiterroriste : "Pourquoi est-ce qu'on fait supprimer cette page, parce qu'on refuse de voir la vérité? C'est-à-dire qu'on refuse de voir qu'il y a en France peut-être des centaines de personnes (...) qui considèrent que les actes criminels de M. Merah méritent d'être applaudis?", a déclaré la candidate du FN lors d'une visite au Mont-Saint-Michel.


 

"Est-ce qu'on n'est pas en train de casser le thermomètre pour refuser de voir la fièvre et de la soigner? Je crois qu'il faut la maintenir d'abord pour montrer aux français ce qu'il en est, et deuxièmement pour que les services chargés de la lutte contre l'islamisme radical puissent aller y puiser toutes les informations nécessaires", a ajouté la candidate à la présidentielle de 2012.

 

 

 

  suivez-nous.png logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png