Les bleus / Mondial : Ils veulent toucher leurs primes

Publié le 9 Novembre 2010

France's national soccer team players listen to their captain Patrice Evra (C) before deciding not to take part in a training session in Knysna, near Cape Town June 20, 2010. A day after Les Bleus' striker Nicolas Anelka was sent home for insulting his coach in the wake of a shock defeat to Mexico, there was more trouble at a training session when captain Patrice Evra and fitness boss Robert Duverne began arguing. Coach Raymond Domenech had to move in to separate them and disgusted team director Jean-Louis Valentin said he was going home after the players appeared to refuse to train in protest at Anelka's expulsion. REUTERS/Charles Platiau (SOUTH AFRICA - Tags: SPORT SOCCER WORLD CUP IMAGES OF THE DAY)

Source : humanite.fr

 

Selon l'equipe, plusieurs des jouers présents lors de la débâcle en afrique du sud n'auraient pas renoncé à toucher leurs primes de sponsors, malgré les affirmations du capitaine, Patrice Evra.

 

Tandis que l'image des Bleus commençait tout juste à remonter auprès des supporters, l'information que des Bleus voudraient toucher des primes contractuelles liées aux sponsors (celle liée à la performance, évidemment, peu peuvent y prétendre..) risque de produire un effet désastreux.  Argument avancé : ces primes ne sont pas liées au seul Mondial, mais à leur saison toute entière sous le maillot bleu. "On n'acceptera pas un seul centime des sponsors et de tout ce qui va avec», avait alors dit le capitaine des Bleus, en quittant Knysna. Il semble que des joueurs, dont le nom n'est pas cité par l'Equipe, soient sur une autre longueur d'onde. Le quotidien sportif estime à environ deux millions d'euros le magot espéré.