Laurence Ferrari se fait remonter les bretelles par son patron Nonce Paolini

Publié le 13 Mars 2012

http://img.tvmag.lefigaro.fr/ImCon/Arti/68374/sarko350.jpg

 

 

Hier soir pour la route dernière émission de "Parole de candidat", Laurence Ferrari recevait l'actuel président de la République et candidat à l'élection présidentielle de 2012 , Nicolas Sarkozy !


On peut dire que la journaliste de TF1 n'a pas hésité à questionner le candidat UMP sur le financement de sa campagne de 2007. En effet, le site de Mediapart accusait Nicolas Sarkozy d'avoir reçu de l'argent du colonel Kadhafi pour payer sa campagne électorale.


"Eh bien, dites-moi, s'il l'avait financée, je n'aurais pas été très reconnaissant", a affirmé Nicolas Sarkozy. Mais Laurence Ferrari l'a relancé en lui rappellant que cette accusation était précisément portée par Seif el-Islam, le fils du dictateur lybien décédé.


"Je suis désolé pour vous que vous soyez la porte-parole du fils de Kadhafi. Franchement, je vous ai connue dans un meilleur rôle. (...) M.Kadhafi, qui est connu pour dire n'importe quoi, avait même dit qu'il y avait des chèques. Que son fils les produise ! C'est grotesque. Et je suis désolé que, sur une grande chaîne comme TF1, on doive m'interroger sur les déclarations de M.Kadhafi ou de son fils." a répondu le candidat.


Mais Laurence Ferrari ne s'est pas laissé malmené et lui a rétorqué : "Toutes les questions vont être posées ce soir."Enfin, dès la fin de l'émission Nonce Paolini, le patron de TF1, aurait sermoné la journaliste... 


 suivez-nous.png logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png