Laurence Ferrari : A TF1, elle "a subi un harcèlement quotidien" selon Nonce Paolini !

Publié le 18 Juin 2013

 

 

A TF1, Laurence Ferrari "a subi un harcèlement quotidien" selon Nonce Paolini !

 

 

 

Après quatre années passée sur la chaîne, Laurence Ferrari a quitté son fauteuil de présentatrice du JT de 20h pour partir sur D8 où elle anime désormais "Le Grand 8". Interrogé par le site "Pure Médias", le PDG de TF1 reconnaît qu'il y a eu "un problème Laurence Ferrari" : "A son arrivée, malheureusement, il y a une campagne qui désignait Laurence comme une usurpatrice. Une campagne lancée par un journaliste bien connu...", révèle-t-il avant d'ajouter que Laurence "n'a cessé pendant toute cette période de subir un harcèlement quotidien de la presse qui regardait sa coiffure, ses vêtements, ses audiences, ses lancements. Ce que je peux dire, c'est que Laurence est une très bonne journaliste qui s'est battue dans un contexte qui nous a été très favorable, avec beaucoup de suspicion autour de sa nomination. Bref, beaucoup de choses désagréables et injustes", poursuit Nonce Paolini.

 

 

 

Ces déclarations interviennent quelques jours après les accusations du journaliste Renaud Level, rédacteur de l'Express, qui pointait du doigt dans "On n'est pas couché" les "liens de connivences et de consanguinité avec Nicolas Sarkozy après l'élection de ce dernier en 2007". De plus, il sous-entend dans son livre "Les Amazones de la république : sexe et journaliste à l'Elysée" que Laurence Ferrari a eu une liaison avec l'ancien chef d'Etat...