Koh-Lanta Malaisie / Charles : "Je savais que mon départ à l'infirmerie signifiait la fin !"

Publié le 20 Janvier 2013

http://media.melty.fr/article-1194189-ajust_614/charles-s-est-il-attire-les-foudres-des-allies.jpg

 

 

C'est au terme de 37 jours d'aventure que le jeune aventurier, Charles, âgé de 20 ans, a été contraint d'abandonner le jeu de survie sur ordre médical car son corps était trop faible pour la suite de l'aventure "Koh Lanta". C'est donc au pied levé que Thierry, le magnétiseur, a remplacé l'étudiant en architecture. Interrogé par nos confrères du site "Télé-Loisirs", Charles revient sur son aventure exceptionnelle qui a bouleversé sa vie à tout jamais et qui a renforcé son amour pour sa petit-amie, Pauline.

 

 

 

Télé-Loisirs : Le médecin qui vous empêche de revenir dans le jeu, si près du but, ça doit être très frustrant (lire notre résumé de l'épisode).

Charles : Oui, je n'étais qu'à cinq jours de la finale. Avec quelques kilos en plus, j'aurais été redoutable sur la course d'orientation et les poteaux. En tant que scout, je sais me repérer dans les bois et j'ai prouvé, en remportant l'épreuve du "koala", que je pouvais tenir longtemps en équilibre. Je savais que mon départ à l'infirmerie ne me laissait aucune chance de revenir...

 

 


Finalement, si vous étiez arrivé sur l'île plus grassouillet, vous auriez pu gagner le jeu ! 

Peut-être, mais je voulais arriver dans les conditions d'un naufragé. Certains ont fait des réserves avant de partir pour pouvoir tenir physiquement. Moi je n'ai jamais voulu me préparer. J'avais simplement essayé de faire du feu. Mais je n'ai aucun regret.

 

 


Que retenez-vous de cette expérience ? 

J'ai fait Koh-Lanta afin de prouver, à moi et à ma famille, que je pouvais être un guerrier. Mon père et mes frères sont militaires. J'avais à coeur de leur montrer que moi aussi je pouvais aller au bout de mes limites. ils ont bien vu que c'était éprouvant quand je suis revenu amaigri. Et le vendredi ils m'envoient des sms pour me féliciter. Je regarde l'émission avec mon père et il est fier de moi. J'ai vécu l'aventure que je voulais.

 

 


Vous aviez déjà passé le casting ?

Oui, mais la première fois je n'avais pas été convaincant. La deuxième, je leur ai dit que Teheiura (candidat de Koh-Lanta 2011) était lui aussi discret et réservé. 

 

 


Thierry déclare que vous vous êtes laissé influencer par Brice. Que lui répondez-vous ?

Je n'ai pas suivi Brice. Pour aller le plus loin possible, il fallait être en majorité numérique. On s'est battus pour ça. C'était la stratégie de départ. Jamais je ne me serais rallié aux ex Rouges. Je n'avais aucun intérêt à le faire.

 

 


Qui aimeriez-vous voir gagner ?

Brice car il en a les capacités et il a toujours du peps dans les épreuves. C'est lui qui portait l'équipe sur les jeux avant la réunification. On lui doit beaucoup de victoires. Vanessa et Ugo le méritent aussi en raison de leur implication sur le camp. Si j'ai pu aller aussi loin, c'est aussi parce qu'elle passait des heures à chercher des noix de coco et lui à pêcher.

 

 


On vous a vu pleurer lors de la remise du courrier en lisant la lettre de votre petite-amie. Est-ce que cette séparation a renforcé votre couple ?

Oui, ça m'a conforté dans mes sentiments. Pauline est la femme de ma vie. On n'avait jamais passé quinze jours séparés. 

 

 


Vous avez reçu des déclarations d'amour sur les réseaux sociaux ?

Oui. On lit les messages avec Pauline et on rigole. Les attentions des gens me font globalement plaisir. Je sais que dans quinze jours tout sera fini et je serai vite oublié.

 

 


Comment envisagez-vous l'avenir ?

Pour le mariage, rien ne presse, j'ai encore cinq années d'études à faire. Grâce à Koh-Lanta j'ai réalisé que je ne voulais pas travailler dans un bureau. Je veux que mon métier soit en rapport avec la nature. Je m'orienterai peut-être vers le paysagisme ou les décors de cinéma. Tout me semble possible maintenant ! 

 

 

 


suivez-nous  facebook-01-copie-1.png   twitter-01.png