Koh-Lanta 2012 / Bertrand : "Je sais qui est cette candidate qui a balancé le pacte !"

Publié le 5 Juin 2012

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-koh-lanta-la-revanche-des-heros-pourquoi-les-16-candidats-avaient-marque-l-aventure-3100982/bertrand-le-militaire/58707126-1-fre-FR/Bertrand-le-militaire_portrait_w858.jpg

 

 


Jamais un gagnant du jeu de survie de "Koh-Lanta" n'a été autant contesté !

 

 

 

Quatre ans après sa première participation dans le jeu de survie de TF1, Bertrand a retenté l'aventure pour cette fois prendre sa revanche et gagner le jeu. Et cela a payé vendredi 1juin l'aventurier a été élu grand vainqueur de "Koh-Lanta, la revanche des héros", battant haut la main son adversaire de taille, Claude (neuf votes contre un pour son Claude). Pour le site Internet "Télé-Loisirs.fr", Bertrand revient sur le pacte financier qui aurait faussé le jeu et dément toutes les rumeurs qui a entaché le jeu.

 

 

 

Tele-Loisirs.fr : Pourquoi aviez-vous accepté de participer à ce Koh-Lanta, la revanche des héros ?

Bertrand : Je me suis posé beaucoup de questions avec d'accepter. Je n'avais pas eu de vacances depuis longtemps donc c'était une grosse opportunité de repartir au soleil tous frais payés et de pouvoir m'adonner à ma passion qui est la chasse sous marine. Puis j'étais un peu resté sur un échec en 2008, j'avais envie de mieux faire. Pas dans le sens d'aller le plus loin et gagner, mais surtout montrer que je n'étais pas que le méchant militaire vu en 2008 et que j'avais aussi un coeur et des sentiments. 

 

 

 

On vous a vu légèrement plus en retrait qu'en 2008. Etes-vous satisfait de l'image que vous avez donnée dans cette aventure ? 

De toute manière, quoi que l'on fasse, on est critiqué. Si vous êtes discret, vous passez pour "une couille molle" pour reprendre des propos de Maud et si vous êtes trop directifs, vous saoûlez tout le monde et on vous dégage. C'est impossible de faire l'unanimité. L'image que j'ai eue sur ce programme ne me déplaît pas. Je me suis bien entendu avec tout le monde sur l'île. Au final, en deux Koh-Lanta, je suis resté à chaque fois jusqu'au bout et jamais personne n'a voté un jour contre moi pour m'éliminer. La seule voix contre moi aura été celle de Coumba lors de la finale. J'assume mon parcours et les valeurs que j'ai pu véhiculer.

 

 

 

Premier temps fort de votre aventure, le changement de camp de Maud au moment de la réunification. Pensiez-vous pouvoir encore aller au bout de ce Koh-Lanta à ce moment-là ?

J'étais mort. Il a fallu que je prenne beaucoup sur moi pour pardonner le coup de Maud. J'ai été blessé parce que j'ai été mis dans le même panier que ceux qu'elle accusait de l'avoir prise pour une c***. Et là, elle me faisait un petit dans le dos. Mais je ne l'ai pas blâmée et j'ai essayé de la comprendre.

 

 

 

Deuxième moment marquant, l'élimination de Teheiura qui vous sauve de l'élimination. Racontez-nous comment ça s'est passé.

J'ai essayé de rentrer en contact avec Tehe sur le camp en essayant de me vendre, de dire que je me décarcasse sur le camp, que je mériterais peut-être de rester. Mais il ne voulait pas changer de vote et m'a confirmé que je partirai avant Maud. Donc du coup, quand j'ai entendu des candidats dire qu'ils avaient peur de lui, j'ai senti une brèche et avec Moussa on en a profité et on a réussi à obtenir le départ de Teheiura. Ce n'était pas la plus belle des méthodes, mais c'était lui ou Moussa et moi. C'était un vote de survie. 

 

 

 

Vous arrivez finalement à cette fameuse épreuve des poteaux. Une épreuve qui, à l'antenne, a paru très courte... 

C'était abominable. Ca ressemble à un stylo Bic, le même cul bombé que le stylo et avec on va dire 20 centimètres de diamètre. Avec des panards de 40 centimètres, comment tenir là-dessus ? Ils ont essayé de nous les faire faire avec des chaussures, pour des conditions de sécurité. Puis après moult et moult tentatives, ils nous ont fait virer les godasses et on tenait tant bien que mal quelques minutes. Et dans la phase de jeu, ça n'a duré que quelques secondes. On ne pouvait pas faire plus. Avec mon gabarit, j'étais désavantagé par rapport aux autres. Je peux faire cent Koh-Lanta, je tomberais cent fois en premier des poteaux. 

 

 

 

Pensiez-vous alors que Claude vous choisirait pour l'accompagner en finale ?

J'espérais que Claude me choisisse parce que la veille on s'était parlé. Je lui avais clairement affiché que si je gagnais, je ne réfléchirais pas et je le choisirai parce que c'était mon ami de l'aventure et je ne me voyais pas le laisser au bord de la route. Dans la foulée, il m'a dit la même chose. Mais j'ai quand même eu un doute au moment où je tombe car s'il réfléchit un peu plus longtemps il se rend compte qu'il a plus de chances de l'emporter contre Maud. Il voulait une finale avec deux compétiteurs. Même si j'estime être loin de Claude ou Freddy sur les jeux, en survie je ne pense pas avoir volé ma place. 

 

 

 

Et à ce moment-là, est-ce que vous pensiez gagner lors du conseil final ?

Oui, j'étais sûr du vote en ma faveur. Humainement, je savais que ça passait moins bien entre Claude et certains candidats que moi avec eux. Mais je n'aurais pas été déçu que ce soit lui qui soit sacré vainqueur du jeu. 

 

 

 

Autour de votre victoire, beaucoup de rumeurs sur un éventuel pacte conclu avant l'émission, sont sorties dans la presse. Etes-vous déçu qu'elles viennent quelque peu entacher votre performance ?

Dès le départ, elles ont été véhiculées par une personne qui est arrivée sur le jeu et qui ne faisait pas partie des forts physiquement. Elle a essayé de m'assassiner, ainsi que Claude, Wafa et Moussa, des personnes potentiellement fortes physiquement.

 

 

 

Savez-vous qui est cette personne ?

Je sais qui c'est bien sûr, mais je ne veux pas le dire. Au bout de deux jours sur l'île, on m'a fait remonter ces rumeurs colportées sur ce pacte financier. Moi je me suis dit, je vais prouver le contraire et y'a pas de soucis. Au bout de quatre jours, tout le monde a compris que c'était impossible. Cette personne a continué à dire la même chose en rentrant à Paris. Oui, c'est décevant et ça entache ma victoire. C'est dommage qu'une personne, ou peut-être deux, continuent à baver sur le jeu...

 

 

 

S'il n'y a pas eu de pacte, est-ce que vous avez tout de même été en contact avec d'autres candidats avant votre départ au Cambodge ?

J'assume tout. Je vous avoue, c'était un retour, on se connaissait tous avant de partir. Les premières qui disent qu'il y a eu un pacte sont les premières personnes à avoir pris des contacts par téléphone, texto ou mail pour carresser les autres dans le sens du poil. Alors c'est vrai, effectivement un mec comme Claude, par exemple, on se parlait sur Facebook. En 2009, je lui ai dit que j'appréciais son caractère franc et droit. Des amitiés avant le jeu, oui je ne le cache pas. On était tous dans ce cas. Après quand on parle de pacte financier pré-organisé, c'est un mensonge, c'est bidon. 

 

 

 

Quel était selon vous l'intérêt de colporter des rumeurs sur vous dès le début ?

Il y a peut-être eu une scission entre ceux qui ont fait les premiers Koh-Lanta, du 1 au 5, qui se caractérisent comme de vrais aventuriers et qui dénigrent ceux qui ont fait les éditions suivantes en estimant que c'était des aventuriers de pacotille. C'est peut-être cette guéguerre qui a déclenché tout ça. Il y a beaucoup de rumeurs. Il y a des gens qui se sont vus à Paris ou lors d'un week-end Koh-Lanta à Marseille en septembre dernier. Mais maintenant, je ne veux pas chercher à creuser. Cela ne m'intéresse plus. 

 

 

 

La fameuse candidate qui a révélé l'existence du pacte dans la presse a préféré rester anonyme durant la finale. Comment l'expliquez-vous ?

Elle a eu la parole sur le plateau et n'a pas souhaité aborder le sujet. C'est facile de parler dans l'ombre, derrière son écran, anonymement. Quand on se sent "merdeux", on n'ose pas aller aller au bout de ses attaques.

 

 

 

Savez-vous ce que vous allez faire des 100.000 euros gagnés dans Koh-Lanta ?

Je vais être muté en Guyane en août où je vais pouvoir me concoter un petit nid douillet et me faire plaisir en m'offrant une petite bagnole sympa pour parcourir les pistes de la jungle. Et puis j'aimerais inviter les copains, les amis, la famille... 

 

 

 

Et vous y inviterez vos amis de Koh-Lanta ?

Bien évidemment. Claude, Patrick, Wafa, Moussa... Même Maud, si elle le souhaite. Voilà des gens avec qui on a partagé cette difficile épreuve et qui seront les bienvenus chez moi, sans problèmes. 

 

 

 

Enfin, maintenant que vous avez gagné, seriez-vous éventuellement prêt à repartir si on vous propose un troisième Koh-Lanta ?

Je ne pense pas. Quand on termine en beauté, on n'a pas envie de se ramasser une autre fois. C'est fini. C'était douloureux, même juste de regarder un épisode. Vous le faîtes avec la boule au ventre. Vous êtes stressé, de savoir comment ça va être monté, scénarisé et qu'une image puisse être sortie du contexte. Je n'ai plus envie de revivre ça.

 

 


suivez-nous.png
 logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png