Koh-Lanta 2012 / Bertrand : "Je ne partagerai pas mes 100 000 euros, je pars en Guyane !"

Publié le 3 Juin 2012

 

http://cdn-premiere.ladmedia.fr/var/premiere/storage/images/tele/news-photos/photos-koh-lanta-la-revanche-des-heros-pourquoi-les-16-candidats-avaient-marque-l-aventure-3100982/bertrand-le-militaire/58707126-1-fre-FR/Bertrand-le-militaire_portrait_w858.jpg

 


Désigné grand vainqueur de "Koh-Lanta, la revanche des héros", vendredi 1er juin, après avoir affronté son adversaire de taille Claude, Bertrand se confie aujourd'hui au quotidien "Le Parisien" et revient sur sa victoire.

 

 

 

Le pilote d’hélicoptère de 36 ans en profite pour revenir sur l'affaire du pacte secret financier qui a fait couler beaucoup d'encre et affirme qu'il ne partagera pas ses 100 000 euros. Sa victoire une surprise ? Non pas vraiment, il savait depuis le début qu'il était le héros de cette revanche.

 

 

 

 

Sentiez-vous que la victoire était à votre portée?

BERTRAND. Oui. A l’issue du conseil au Cambodge, pour avoir parlé avec mes camarades, je savais comment seraient répartis les votes. Et donc que je l’emporterais haut la main face à Claude. On a joué le jeu pour les téléspectateurs en gardant le secret jusqu’au bout. J’étais conscient que Claude avait pu blesser quelques personnes en jouant la stratégie et pensais avoir un petit avantage sur lui.

 

 

 

 

Et, sans Claude, vous ne seriez pas allé en finale…

C’est une injustice si on se focalise sur le physique, les épreuves et la survie. Mais on sait que ce qui compte pour gagner « Koh-Lanta », c’est aussi la sympathie, les échanges avec les autres, la cohésion. Ça me fait un pincement au cœur, parce qu’on a tissé de vrais liens avec Claude. J’ai l’impression de lui voler la vedette sur la dernière ligne droite. Tout comme ça me gêne d’être à ma place, face à un Teheiura, un Freddy ou une Guénaëlle qui eux aussi avaient les armes pour décrocher les 100000 €.

 

 


 

Vous avez déclaré vouloir « faire plaisir aux proches et aux amis », est-ce que cela inclut des candidats de « Koh-Lanta »?

Non. Evidemment je n’imagine pas ne pas les inviter chez moi cet été. Mais je ne partagerai pas mes gains. Je suis muté en Guyane début août, le climat est assez rude et ma priorité, c’est de concocter à ma famille un petit nid douillet, et pouvoir accueillir de la visite. Peut-être achèterons-nous un 4 x 4 pour affronter les pistes, pourquoi pas un bateau à coque alu pour faire des balades sur le Maroni et les autres fleuves là-bas…

 

 

 

 

Après cette finale où tout le monde vous a rendu hommage, considérez-vous l’affaire du pacte financier classée?

Ces accusations me touchaient énormément, parce que je ne pense pas avoir été malhonnête ou avoir volé ma place. Mais le moment de convivialité que nous avons partagé vendredi me laisse penser qu’ils ont fait table rase de ces ragots. Qui étaient peut-être nés sur le vif, avec la rage de l’élimination de certains. Mes camarades ont compris qu’une telle alliance financière avant le jeu n’était pas faisable. Enfin en ce qui me concerne. Peut-être que les autres en ont conclu une, je ne peux pas parler à leur place.

 

 

 

 

 suivez-nous.png logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png