Kenza Farah a-t-elle tenté de séquestrer Léa Castel ?

Publié le 16 Décembre 2012

kenzaf.jpg

 

 

C'est la guerre entre les deux chanteuses Kenza Farah et Léa Castel. Lors d'un concert concert à Martigues dans le sud de la France, les jeunes femmes en sont venues aux mains pour régler leur comptes. Mais cela ne s'arrête pas là, le quotidien "La Provence" rapporte que Kenza Farah, son manageur, et deux membres du staff auraient tenté de  séquestrer Léa Castel dans sa loge.  

 

 

 Abdel, le manager et producteur de Kenza Farah qui nie ces accusations en bloc, s'est confié à nos confrères de "Public" sur cette polémique : "C'est complètement faux ! "Kenza et Léa ont eu une chaude explication en coulisses et se sont embrouillées : une ou deux gifles ont volé, tout au plus. Avec mon staff et celui de Sheryfa Luna, nous sommes intervenus après coup afin de calmer les esprits. Fin de l'histoire! Tout le reste n'est que pure invention. Il n'y a jamais eu de tentative de séquestration de la chanteuse comme on a pu le lire ici ou là. Je n'exclus d'ailleurs pas de porter plainte contre La Provence pour diffamation."

 

 

Selon ce dernier, ces mensonges seraient de la "pure jalousie" : "Kenza cartonne notamment avec sa dernière collaboration avec Soprano. Léa Castel, elle, rame complètement en ce moment et elle a besoin de se faire de la pub. C'est à cause d'elle que tout ceci a commencé. Depuis quelques semaines, elle chauffait Kenza sur Twitter. Du coup, Kenza en a eu marre et lui a fait savoir. Elle a profité de ce concert à Martigues pour mettre les choses au clair. Cette histoire est d'autant plus regrettable que Kenza a invité plusieurs fois Léa à participer à ses albums. En tant que musicienne sur le deuxième album de Kenza et en tant que chanteuse sur son troisième! Voilà comment elle la remercie : en inventant une histoire insensée! Y'a quand même d'autres moyens de se faire de la pub. Ce n'est pas de notre faute si elle ne vend pas autant de disques qu'elle le souhaiterait !"

 

 

Une histoire qui devrait se régler devant les tribunaux dans les semaines à venir ! 

 

 

 

suivez-nous  facebook-01-copie-1.png   twitter-01.png