Joe Jackson se félicite d'avoir battu ses enfants : "Il n'y a rien de tel que de battre un enfant"

Publié le 1 Février 2013

photos excuses

 

Joe Jackson, père du défunt King of Pop, a toujours suscité la polémique pour les actes de violences atroces sur ses enfants. L'homme âgé de 84 ans est revenu pour "CNN" sur ses méthodes d'éducation très sévère : "Il n'y a rien de tel que de battre un enfant. Tu les bats ou les punis car ils ont fait quelque chose de mal, et ils se rappelleront de ça", déclare le patriarche de la famille Jackson !

 

 

 

En effet, Joe Jackson déclare sur le plateau de Piers Morgan qu'il ne regrette en aucun les violences qu'il a fait subir à Michael, Jermaine, Marlon, Randy, Tito, Jackie, Rebbie, Janet et Latoya. Pire encore, il s'en félicite : "Je suis heureux d'avoir été dur quand je vois les conséquences. J'ai éduqué des enfants que tout le monde aime dans le monde entier. Et ils ont bien traité les autres", confie-t-il avant d'expliquer : "J'ai dû agir comme ça, car en ces temps-là, c'était dur, et il y avait beaucoup de gangs dans le quartier où nous vivions. (...) Je ne me suis jamais soucié de la manière dont ils m'appelaient, tant qu'ils m'écoutaient moi et ce que j'avais à leur dire, tu sais, pour faire de leur vie un succès. C'était le principal", justifie l'octogénaire tyrannique qui refusait qu'on l'appelle "papa".

 

 

 

Dur !