Jean-François Copé nommé à nouveau président de l'UMP. François Fillon dénonce un coup de force de son rival

Publié le 26 Novembre 2012

photos-excuses-copie-1.jpg

 

Avec 952 voix d'avances, la commission des recours a annoncé ce lundi peu après 17h la victoire de Jean-François Copé à la présidence de l'UMP.

 

 

Mais cette deuxième victoire n'en ai pas une pour autant puisque les bureaux de votes de Nouvelle Calédonie et de Nice, qui posaient problème, n'ont pas été comptabilisés par la commission.

 

 

François Fillon, dans un communiqué, a contesté une deuxième fois les résultats : il conteste un "coup de force" de Jean-François Copé. L'équipe Fillon a donc annoncé qu'elle se réunira mardi matin à 9h30 pour évoquer "toutes les solutions qui s'offrent aux soutiens de François Fillon" pour déterminer une conduite à tenir à l'issue de l'annonce de la commission des recours, "illégitime", sans exclure ni la voie judiciaire, ni de reconvoquer les militants UMP aux urnes. Ou la formation d'un nouveau groupe parlementaire.