Jamel Debbouze se fait prendre un savon après s'être exprimé sur l'affaire Mohamed Merah

Publié le 30 Mars 2012

 

 

 

 

Nous vous l'annoncions ce matin, Jamel Debbouze a piqué un coup de gueule dans le journal belge "Le soir" dénonçant la récupération politique des tueries de Toulouse et de Montauban avant de déclarer avoir peur qu'on fasse de Mohamed Merah un héro et qu'"après tout, il y a plein de Mohamed Merah en France".

 

 

Après ces propos qui ont fait beaucoup parler en ce vendredi 30 mars, la secrétaire d'Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab s'est dite choquée des propos de l'humoriste et a tenu à réagir sur Europe 1 : "Jamel Debbouze avait franchi la ligne rouge". "Expliquer que la dureté de la société dans les quartiers fait que, après tout, il y a plein de Mohamed Merah, c'est grave. Jamel Debbouze s'est montré irresponsable".

 

 

Jeannette Bougrab n'a pas manqué à son tour de flinguer Jamel : "Déresponsabiliser les individus en leur disant c'est normal, vous vivez dans telle ou telle partie du territoire, de la part de quelqu'un qui vit dans le 16e arrondissement, c'est un peu gênant", déclare t-elle avec colère.

 

 

 

 

 

 suivez-nous.png logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png