Gérard Depardieu : "Je n'ai pas fui la justice française !"

Publié le 10 Janvier 2013

photos-excuses-copie-1.jpg

 

 

Nous vous l'annoncions mardi 8 janvier dernier, convoqué au palais de justice de Paris pour conduite en état d'ivresse, Gérard Depardieu, qui vient d'acquérir la nationalité russe, ne s'était pas présenté devant la barre alors qu'il avait pourtant plaidé "coupable". Son avocat Me Eric de Caumont avait déclaré au site Internet de "Lepoint.fr" que son client ne serait "pas présent", expliquant qu'il serait absent pour des raisons professionnelles. Ce dernier devait rencontrer des producteurs pour un film américain.

 

 

 

A l'issue d'un entretien hier, mercredi 9 janvier, avec le Premier ministre monténégrin Milo Djukanovic, Gérard Depardieu a affirmé qu'il était prêt à venir en France pour se présenter à la justice française : "Je n'ai pas fui le tribunal, ni la justice. Le voyage au Monténégro était prévu. J'ai averti le tribunal. Moi (...) je suis prêt à les voir quand ils veulent à condition que je sois là et que je me défende !"

 

 

 

Le célébre comédien a tout de fois indiqué que l'affaire était "réglée" : "Ca c'est déjà réglé, tout va bien, la justice en France plus les avocats m'ont déjà renseigné et tout va bien. Donc je ne suis pas un criminel, j'ai glissé sur mon scooter, je me suis endormi, voilà. Vous savez... avoir un petit peu d'alcool dans le sang, si je prends une salade un peu trop vinaigrée je dépasse déjà la limite. Donc cette question-là, elle est réglée, tout va bien et je peux rentrer chez moi en France, il n'y a aucun problème !",  a-t-il conclu.

 

 

 

 

suivez-nous  facebook-01-copie-1.png   twitter-01.png