François Fillon fait envoyer des huissiers à l'UMP pour saisir les données électorales du scutin

Publié le 26 Novembre 2012

photos-excuses-copie-1.jpg

 

La bataille des chefs à l'UMP continue, une semaine après l'élection du nouveau président du parti. Dimanche soir, la médiation menée par Alain Juppé s'est avéré être un échec. Jean-François Copé a refusé la proposition du créateur de l'UMP, François Fillon a donc fait part de son intention de faire appel à la justice.

 

 

Ce lundi, il a demandé la "saisie à titre conservatoire" des données électorales du scrutin controversé du 18 novembre pour la présidence de l'UMP, et des huissiers ont été mandatés à cette fin au siège du parti, annonce lundi un communiqué de son équipe. "On ne peut (...) considérer que les documents électoraux soient à l'abri de manipulations ou d'altérations, et d'autre part il est certain que l'égal accès des parties en présence n'est aucunement garanti", écrit notamment le camp Fillon pour justifier cette procédure.