DSK : Découvrez son entretien avec la police lors de son arrestation

Publié le 17 Juin 2011

http://4.bp.blogspot.com/-mIoky2cojCQ/TdGXG7zVbNI/AAAAAAAAA3I/r9rcRDi-ErU/s1600/DSK%2Barrest.jpg

 

Le parquet de New-York vient de révéler certaines des conversations de Dominique Strauss-Kahn avec les policiers lorsqu'il s'est fait arrêter dans l'avion et dans les heures qui ont suivi sont arrestation. Exclusifpeople vous propose de découvrir ces conversations : 

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/19/7/capture-compte-rendu-dsk-10479197lnlzc_1713.jpg

L'employé : "Les objets trouvés".

DSK : "Bonjour, c'est Dominique Strauss-Kahn, j'ai logé chez vous. J'ai oublié un téléphone".

L'employé : "Quelle chambre?".

DSK : "2806".

 

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/19/8/rapport-dsk-2-10479198qdenq_1713.jpg

L'employé : "J'ai votre téléphone. J'ai besoin de savoir où vous êtes pour le faire rapporter".

DSK : "A JFK".

L'employé : "OK, je peix prendre un taxi et être là dans 40 minutes".

DSK : "OK, terminal Air France, porte 4, vol 23".

 

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/19/9/rapport-dsk-3-10479199lnvgx_1713.jpg

L'agent Diwan Maharaj interpelle quelques minutes plus tard DSK à bord de l'avion :

Le policier : "M. Dominique Strauss-Kahn?".

DSK : "Oui".

Le policier : "Puis-je voir votre passeport? Nous souhaiterions que vous nous suiviez".

DSK : "Pourquoi?".

Le policier : "Ca n'est ni le moment, ni l'endroit pour en parler. Avez-vous des bagages à bord?".

DSK : "Oui"

 

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/20/0/rapport-dsk-4-10479200snggr_1713.jpg

Le policier : "Vous voulez de l'eau?"

DSK : "Non, mais je voudrais aller aux toilettes".

Le policier : "Asseyez-vous s'il vous plaît"

DSK : "Les menottes sont-elles nécessaires?"

Le policier : "Oui elles le sont"

DSK : "J'ai l'immunité diplomatique"

Le policier : "Où est votre passeport?"

DSK : "(les documents le prouvant) ne sont pas dans ce passeport. J'ai un second passeport".

 

 

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/20/1/rapport-dsk-5-10479201hznue_1713.jpg

DSK : "Qu'est-ce que cela signifie?"

L'agent : "Les enquêteurs de Manhattan veulent vous parler au sujet d'un incident dans une chambre d'hôtel".

DSK : "Alors il va falloir que je passe un coup de fil pour leur dire que je ne serai pas à la réunion demain. Ces menottes sont serrées".

 

 

http://s.tf1.fr/mmdia/i/20/2/rapport-dsk-6-10479202uhrdd_1713.jpg

DSK : "Je doit appeler mon avocat Bill Taylor. J'ai besoin de mon téléphone".

L'agent : "Il va falloir attendre que les enquêteurs reviennent, je n'ai pas accès à votre téléphone".

DSK : "Ai-je besoin d'un avocat?".

L'agent : "Dans ce pays, vous y avez le droit si vous le voulez, j'ignore si vous avez un quelconque statut diplomatique".

DSK : "Non, non, non, je n'essaye pas d'utiliser cela, je veux seulement savoir si j'ai besoin d'un avocat".

L'agent : "A vous de voir".

 

 

Enfin à 23 heures, le détective Steven Lane demande à DSK s'il veut bien parler de l'incident qui a eu lieu à l'hôtel mais l'ancien patron du FMI déclare : "Mon avocat m'a dit de ne pas parler. J'étais prêt à le faire" rétorque-t-il.

 

 

page-fan-face-exclusifpeople.png