Décès de Roger Gicquel, journaliste sur TF1

Publié le 7 Mars 2010

http://www.leparisien.fr/images/2010/03/06/838616_tele.jpg

La star du journal télévisé des années 1975 à 1981 sur TF1 est décédé à l'âge de 77 ans d'un infarctus hier. 

Les réactions sont nombreuses : 

Michel Drucker : 
"Il a marqué l'histoire du journal télévisé et de l'information. La France a peur, c'est lui. Il avait un ton, il ne séparait pas l'info du commentaire, prenait l'info à son compte. Roger Gicquel était un très bon journaliste. Il a été le journaliste star entre Léon Zitrone et Patrick Poivre d'Arvor".

PPDA : "Roger Gicquel avait une profonde humanité. Il aimait les gens. Il a été le premier à personnaliser l'information avec des éditoriaux. Sa disparition me rend très triste. Il prenait tout à coeur. Pour son fameux lancement, "La France a peur", il avait été très marqué par ce faits divers. Il avait débuté comme localier et connaissait le travail de terrain. Il n'avait aucun amour pour la notoriété et c'est en partie pour cela qu'il a décidé de partir. Quand il présentait le journal de TF1, je faisais celui de France 2. Nous nous sommes retrouvés concurrents mais toujours amis."

Philippe Gildas : "Il a apporté beaucoup de sentiment et d'humanité à l'information. Il y mettait tout son coeur et sa personnalité». «Il a apporté beaucoup au JT. Il était très brillant et était devenu journaliste sur le tard après avoir été steward. Sa carrière a été exceptionnelle"

Jean-Claude Bourret  : "Roger Gicquel était mon ami. Je l'avais eu au téléphone le mois dernier dans sa maison de Bretagne, près de Saint-Malo, ou nous étions allés le rencontrer avec mon épouse. Roger était un personnage très sensible sous une apparence de solidité. Sa belle voix de basse avait charmé la France . Il avait présenté le 20h de TF1 de 1975 à 1981. Toujours attentif aux autres, il alliait la bonne humeur et le rire à une grande exigence professionnelle. Ce soir, je pense à son fils et à la compagne de Roger dont je partage la tristesse."