Christelle Reboul alias Amélie Dubernet dans "Nos chers voisins" enceinte de son premier enfant !

Publié le 30 Avril 2013

 

 

 

Christelle Reboul alias Amélie Dubernet dans la mini-série "Nos chers voisins" sur TF1 révèle aujourd'hui à nos confrères de "Public.fr" qu'elle attend son premier enfant. A quelques mois de l'arrivée de sa fille, la future maman confie lors d'une interview son immense bonheur...

 


 

Public :  Vous tournez actuellement les nouveaux épisodes de Nos chers voisins. Vous n’êtes pas trop fatiguée avec  l’arrivée prochaine de votre bébé ?
Christelle Reboul : Pour le moment, tout va bien ! Et puis, je suis chouchoutée par toute l’équipe : ils ont aménagé les horaires pour moi et me font tourner moins de séquences que d’habitude. J’ai beaucoup de chance. Je travaille jusqu’au 26 avril et ensuite je me repose.

 


Public :  Comment la production a-t-elle pris la nouvelle ? 
Christelle Reboul : J’appréhendais un peu de leur annoncer, ce n’est jamais évident. Et puis, ce n’est pas facile pour eux non plus de tourner avec une femme enceinte. C’est une prise de risque, ne serait-ce qu’au niveau de l’assurance, du scénario, etc. Fort heureusement, comme les sketchs ne sont pas diffusés dans un ordre chronologique, qu’ils sont indépendants les uns des autres et qu’il n’y a pas d’évolution narrative, mon ventre rond peut tout à fait évoquer une grossesse passée, puisque Amélie Dubernet-Carton a cinq enfants.

 


Public :  C’est votre premier enfant. Appréhendez- vous de devenir maman ? 
Christelle Reboul : C’est bouleversant d’être enceinte, mais finalement, ça s’est imposé “naturellement” à moi. Je ne m’attendais pas à autant de simplicité ni d’évidence dans le fait d’être enceinte. Ça fait cinq ans que j’ai trouvé l’homme que j’aime et qui m’aime. C’est une aventure extraordinaire à vivre à deux.

 


Public : Connaissez-vous déjà le sexe de votre bébé ?
Christelle Reboul : Oui, notre petite fille arrivera début juin ! Pour le prénom, nous avons quelques idées, mais rien de définitif encore. Par contre, sa chambre est prête, et j’ai même trouvé une super nounou pour pouvoir reprendre le tournage de Nos chers voisins et monter sur scène au théâtre du Ranelagh à partir du 6 septembre dans La religieuse, de Diderot, mise en scène par Nicolas Vaude.

 


Public : Quel type de maman serez-vous ? Un peu rigide comme Mme Dubernet ou plutôt cool comme Karine, alias Isabelle Vitari ? 
Christelle Reboul : Je ne sais pas trop si je serai une mère poule ou cool. J’ai moi-même reçu une éducation protestante plutôt rigide, mais avec une grande notion d’autonomie. Je ferai de mon mieux, mais une chose est sûre : j’aimerais lui apprendre la liberté et la joie de vivre.

 

 

Propos recueillis par Adeline Quittot pour Public.fr