Carla Bruni blessée, elle se fâche : "Je n'utilise pas ma fille pour faire campagne" !

Publié le 31 Mars 2012

 


Accusée d'avoir orchestré la publication des photos volées du visage de sa petite fille Giulia, Carla Bruni s'est dite "choquée" dans le magazine "Elle" qu'on l'accuse d'utiliser sa fille pour faire remonter la côte de popularité de son mari Nicolas Sarkozy, candidat à l'élection présidentielle de 2012.

 

 

"Dire que j’utilise ma fille pour faire campagne, c’est mal me connaître. C’est ignoble et cynique. Ça me dégoûte… Je ne peux rien contre les photos volées, ni contre les paparazzis. Mais c’est compliqué pour les enfants. Je ne peux pas les empêcher de vivre.  Il faut bien que mon fils aille à l’école, que j’emmène ma fille au parc… Ce jour-là, nous ne pensions pas avoir été suivis, je ne lui ai pas couvert la tête, car il faisait chaud, continue-t-elle. J’allais chez le pédiatre et, en sortant, j’ai aperçu un photographe. J’ai mis la petite dans la voiture et je suis allée le voir. Il m’a affirmé qu’il ne publierait pas les photos, mais il y avait trois autres paparazzis", déclare la première Dame de France.

 

 

 


 
suivez-nous.png logo-facebook-page.png logo-twitter-page.png