Amy Winehouse : Un nouveau rapport confirme qu'elle est bien morte à cause de l'alcool !

Publié le 8 Janvier 2013

photos-excuses-copie-1.jpg

 

 

Une seconde enquête sur les causes de la mort d'Amy Winehouse, dont les résultats ont été rendus publics ce mardi 8 janvier 2013, confirme que la chanteuse est bien morte accidentellement après avoir consommé une trop forte dose d'alcool !

 

 

 

Il y a quelques jours, nous vous annoncions que l'enquête sur la mort de la diva britannique, décédée le 23 juillet 2011, avait été rouverte après que des vices de procédures avaient été découverts. En effet, tout cela ne serait pas arrivé si Suzanne Greenway, l'officier chargé d'enquêter en cas de mort violente ou subite, n'avait pas démissionné en novembre 2011 parce qu'elle n'avait pas les cinq années de pratiques requises au Royaume-Uni qui lui autorisait à travailler dans une enquête aussi importante que celle-ci.

 

 


Après réexamen, un second rapport, réalisé par l'officier Shirley Radcliffe, confirme aujourd'hui "la mort accidentelle" de l'interprète de "Back To Black" par abus d'alcool. Il est aussi confirmé qu'au moment de son décès, l'artiste avait 416mg d'alcool par décilitre dans le sang, soit cinq fois la limite légale autorisée pour prendre le volant. Enfin, nous apprenons que la piste d'une overdose de drogue est formellement écartée.

 

 

 

 

 

suivez-nous  facebook-01-copie-1.png   twitter-01.png