Attentats en France : L'Etat islamique veut frapper fort en tuant tous les français

Publié le 10 Janvier 2015

Attentats en France : L'Etat islamique veut frapper fort en tuant tous les français

Les récentes attaques que la France connait depuis la fin du mois de décembre, au marché de Nantes, dans un commissariat en Indres et Loire, puis ces derniers jours à Charlie Hebdo, Dammartin et au supermarché HyperCacher étaient semble t-il préparés depuis longtemps. En 2014, le porte-parole des djihadistes appelait au meurtres des citoyens des pays appartenant à la coalition, notamment les français.

 

Le 22 septembre dernier, un appel a été lancé aux musulmans français pour qu'ils tuent les citoyens français pour leur participation à la coalition internationale mise en place pour combattre les djihadistes en Irak et en Syrie comme le rapporte le Nouvel Obs.

 

Des propos sanglants...

 

Voici ce que Abou Mohammed al-Adnani déclarait dans un message diffusé en plusieurs langues sur Twitter : "Si vous pouvez tuer un incroyant américain ou européen – en particulier les méchants et sales Français – ou un Australien ou un Canadien, ou tout [...] citoyen des pays qui sont entrés dans une coalition contre l'État islamique, alors comptez sur Allah et tuez-le de n'importe quelle manière (....) Tuez le mécréant qu'il soit civil ou militaire (...) Frappez sa tête avec une pierre, égorgez-le avec un couteau, écrasez-le avec votre voiture, jetez-le d'un lieu en hauteur, étranglez-le ou empoisonnez-le", indiquait-il. 

 

En décembre, plusieurs personnes ont foncé avec leurs voitures sur la foule comme notamment sur le marché de Noël de Nantes provoquant la mort d'un jeune homme de 25 ans et de nombreux blessés et en Indres et Loire, un homme d'une vingtaine d'années était entré dans un commissariat et avait agressé des policiers avec un couteau en criant « Allah Akbar ». Il avait aussitôt été abattu.

 

Une puissante organisation sur le sol français

 

De nombreux français quittent la France pour rejoindre la Syrie afin d'être formé et se convertir à l'Islam pour ainsi créer des attentats en France et mourrir en marthyr. Une puissante organisation terroriste s'est implantée sur le sol français : un réseau qui se tient prêt à passer à l'action et qui est dirigé par un "émir" d'Al-Qaïda. Ces "labyrinthe de la terreur" sont dissimulés au cœur de notre quotidien comme l'explique le consultant international Samuel Laurent dans son livre "Al-Qaïda en France" aux éditions du Seuil. Il sillonne depuis des années les régions contrôlées par Al-Qaïda, et possède des contacts inégalés au sein de cette organisation. Voici des propos qu'il a pu recueillir et qu'il mettait en ligne sur le site internet d'Atlantico en mai 2014. Attention ça fait froid dans le dos :

 

"Les salafistes recrutent de nouveaux adeptes chaque jour, et convertissent les jeunes Français pour les amener sur le chemin de l’islam. (...) Nous possédons une liste de personnalités que nous pouvons frapper à n’importe quel moment. Pour l’instant, elle ne regroupe que quelques dizaines de noms, avec des informations sur leur lieu de travail, leur domicile, leurs habitudes et leurs éventuelles protections. Cette liste, nous la compléterons et la réactualiserons avec le temps. N’oubliez pas que tous mes agents se trouvent encore en phase de sommeil : ils creusent leur trou dans la société, en apparaissant comme des citoyens modèles." Amedy Coulibaly et Chérif Kouachi ont alors mis leur plan en action cette semaine... 

 

Leurs cibles ? "Des hommes politiques, des journalistes ou des personnes publiques. Ces meurtres « ciblés » doivent frapper l’opinion et obtenir une couverture médiatique maximale." Le président est également dans la ligne de mir : "Vous le croyez à l’abri ? Sans parler de ses escapades en scooter, il faut admettre que la protection de l’Élysée laisse souvent à désirer. Bien sûr, au sein même du palais, et dans ses déplacements les plus surveillés, la garde rapprochée fait plutôt bien son travail. Mais qui peut le protéger d’un sniper posté à plusieurs kilomètres, lors d’une tournée en province ?"

 

Une double prise d'otages préparée depuis longtemps ? 

 

La journée du 09 janvier restera marquée dans l'histoire suite à ces deux prises d'otages dans Paris. Mais il semblerait que tout était organisé étant donné que l'homme expliquait à Samuel Laurent que des prises d'assaut de ce genre étaient envisagées pour créer une panique absolue dans le pays : "Nous pouvons envisager des opérations en chaîne. Une journée ponctuée de plusieurs assauts, qui plongerait le pays dans l’effroi, avec une population terrorisée par l’ampleur et la férocité de nos attaques, et des services de sécurité complètement débordés. Si nous retenons ce cas de figure, un sniper visant le président peut quitter les lieux, trouver une autre cible, ou faire exploser une mallette d’explosifs dans un bâtiment public."

 

Le monde entier uni contre le terrorisme...

 

La France et les pays du monde se battent pour la libérté d'expression et contre le terrorisme. Dimanche, une marche aura lieu à Paris comme dans de nombreuses villes en France. François Hollande et de nombreux chefs d'etat comme Angela Merkel et le premier ministre anglais David Cameron seront dans la capitale. Manuel Valls promet que la sécurité sera maximale. Des "moyens de sécurité massifs" seront déployés dans la capitale et sur le parcours du cortège entre République et Nation.

 

Sources : Atlantico et Le Nouvel Obs