Équipe de France : Nicolas Anelka cartonne Raymond Domenech !

Publié le 4 Avril 2014

Journal sportif l'Equipe

Journal sportif l'Equipe

Le 28 décembre 2013, Nicolas Anelka avait déclenché un énorme scandale en faisant une quenelle juste après avoir marqué un but pour son ancien club, le West Bromwich Albion. Trés vite, le footballeur français s'était expliqué sur ce geste sur son compte Twitter en affirmant qu'il s'agissait d'une dédicace pour l'humoriste Dieudonné. 

 

Lors d'un entretien avec le journal "Métro News", le jeune homme est revenu sur ce geste qui a défrayé la chronique et qui lui a valu de démissionner de son club de football : "Ma quenelle a été très mal interprétée. C'était une dédicace pour mon ami Dieudonné. En août, j'avais hésité au moment de célébrer un but entre la quenelle ou imiter un geste [du rappeur, ndlr] Kaaris. J'avais choisi Kaaris ! Et donc, ce jour-là, c'était le jour de la quenelle.Qui décide que la quenelle est un geste antisémite et rasciste, à part l'inventeur de ce geste ? Ce n'est pas à la Licra de le décider mais à celui qui l'a inventé ! Quand on demande à Dieudo, il dit clairement que non", a-t-il expliqué en indiquant qu'il considère aujourd'hui Dieudonné comme "son frère".

 

Le célèbre footballeur surnommé "l'enfant terrible" est également revenu sur l'épisode Raymond Domenech lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud : "J'ai insulté dans les vestiaires un coach que tout le peuple français insultait déjà, un coach qui n'a jamais rien gagné à part un titre de champion de D2 et le Tournoi de Toulon. [...] Je respecte l'homme car je pense que c'est une bonne personne mais je n'ai aucun respect pour l'entraîneur."