Amel Bent se confie sur le jour où son ex-copain a tué quelqu'un : "C'était horrible !"

Publié le 4 Avril 2014

Capture d'écran

Capture d'écran

Pour la première fois en dix ans, Amel Bent s'est confiée que le drame qui l'a touchée en 2006. Son petit ami de l'époque, Moussa Kouissi, commet l'irréparable en tuant Mustapha à l'aide d'une arme à feu en lui tirant dans l’abdomen.

 

Invitée sur France 2 dans la "La Parenthèse Inattendue", la chanteuse est revenue sur cette tragique période de sa vie : "J'apprends que mon amoureux vient de tuer quelqu'un. C'est la première fois que j'en parle. C'était ma première histoire d'amour. Mon copain, mon amoureux, j'apprends qu'il vient de tuer quelqu'un. Je ne suis pas là, je suis à l'étranger, au Maroc. J'arrive à Paris, il y a deux familles qui souffrent, celle de la victime et celle de mon fiancé. Il va passer la moitié de sa vie en prison."

 

Se sentant coupable de ce terrible drame, Amel Bent décide de rester enfermée : "À cause de moi, c'est comme ça que je le vis, je me sens hyper coupable parce que je me dis que si j'étais pas sa petite amie, ils auraient pu vivre leur tragédie dans l'ombre. Je deviens alors un projecteur sur la misère des gens. C'est horrible. Je suis traquée par les paparazzi. Je ne peux même plus rester chez moi. Tout le monde ne parle que de ça. Des centaines de journalistes sont en bas de la maison. Ils viennent harceler mes voisins. Je suis restée enfermée chez moi, des mois et des mois. C'était un vrai cauchemar. C'est là que j'ai écrit mon deuxième album. Mais je n'avais pas le droit de me plaindre, donc par décence, je me suis faite toute petite", a-t-elle déclaré.