Steven Gunnell du groupe Alliage révèle : "Quentin Elias m’a fait vivre l’enfer !" 

Publié le 5 Mars 2014

Steven Gunnell du groupe Alliage révèle : "Quentin Elias m’a fait vivre l’enfer !" 

C'est dans une vidéo de 16 minutes postée sur sa page Facebook que Steven Gunnell, ancien membre du groupe Alliage, a décidé de réagir à la mort de son ex-partenaire, Quentin Elias. L'ancien chanteur des années 90 précise qu'il ne "répondra pas aux médias. Tout cela m’emmerde profondément. Il est hors de question que je surfe sur cette triste nouvelle pour paraître. Je le fais pour nous, pour vous les copains sur internet"

 

 

Visiblement encore ému du décès de Quentin Elias, Steven revient sur ses rapports avec ce dernier et nous fait une révélation : “Je l'ai rencontré pour la première fois en 1996. Au cours d’une audition j’ai été sélectionné pour faire partie de ce groupe que Gérard Louvin et Daniel Moine lançaient en production (Alliage). On ne savait pas qui allait rester dans l'aventure. Ma rencontre avec Quentin était assez tendue, crispée car il y avait un challenge entre nous (…) Je vais être très simple et je vais être très court. Quentin m'a cassé les couilles et a été odieux avec moi pendant trois ans. Ça a été l'horreur. Il m'a fait vivre l'enfer au point d'en avoir l'amertume de faire partie d'un boys band (…) Particulièrement avec moi. Il était bien avec Brian, Roman, la production. Moi, il m’avait dans le collimateur. Il était très très dur avec moi. J’en ai souvent chialé. Personne ne le voyait.", a t-il déclaré.

 

 

Après la fin de descente aux enfers suite à la fin d'Alliage, Steven a décidé de reprendre contact avec Quentin en 2008 : “J’ai écrit une lettre à Quentin. J’ai vomi toute ma colère, mon chagrin, ma déception en finalisant la lettre en lui disant que je l’aimais et que je lui demandais pardon. Quentin m’a répondu le lendemain. J’ai lu la lettre la plus tendre qu’un ami pouvait offrir à un autre ami. Et c’est là que je me suis dit, "il y a du bon dans Quentin et je l’ai toujours su".