Le boeing 777 aurait pu atterrir dans le plus grand secret !

Publié le 16 Mars 2014

Crédit photo : Twitter/CNN

Crédit photo : Twitter/CNN

L'enquête pour retrouver le boeing 777 de Malaysia Airlines continue. Hier, samedi 15 mars, le premier ministre de Malaisie a apporté les dernières précisions en évoquant des actions "délibérées" pour expliquer les changements de trajectoire et la rupture des communications avec le vol MH370.

 

14 pays, 58 avions et 43 navires présents dans les recherches se focalisent désormais sur deux "couloirs prioritaires" établis à partir des dernier signaux du Boeing 777. Le premier couloir est au Nord, entre le Kazakhstan et la Thaïlande, le second et au Sud, entre l'Indonésie et l'océan Indien.

 

On le sait, les enquêteurs affirment que quelqu'un aurait pu détourner l'appareil et prendre son contrôle. Ce dimanche, selon plusieurs sources les enquêteurs pensent que le boeing aurait pu atterrir dans le plus grand secret.

 

Des journalistes de la radio américaine WNYC ont cherché en puisant dans la base de données de X-Plane les différentes pistes où l’avion aurait pu se poser en respectant deux critères : une longueur de piste suffisante pour y faire atterrir un long-courrier tel que le boeing 777 (soit d’au moins 5 000 pieds ou 1524 mètres) et un rayon d’action évalué après sa disparition des écrans radars à 2 200 miles ou 3 430 kilomètres correspondant à 5 heures de vol. Ce qui nous donne 634 possibilités d'atterrissages entre l'Inde, le Japon et l'Australie.

 

Une carte interactive qui permet de zoomer sur chaque piste recensée a été mis en ligne :