Carla Bruni : "Je n'ose plus chanter quelqu'un m'a dit...qu'on nous écoute"

Publié le 12 Mars 2014

Capture d'écran du clip "Chez Keith & Anita"

Capture d'écran du clip "Chez Keith & Anita"

En concert hier soir à l'Olympia de Paris, Carla Bruni en a profité pour ironiser sur l'affaire des écoutes judiciaires qui touche Nicolas Sarkozy dans cadre d'une enquête pour "corruption" et "trafic d'influence".

 

Le site Internet du "Monde" indique que la chanteuse a préféré rire de l'affaire hier soir avant de chanter son tube "Quelqu'un m'a dit", en introduisant son titre de cette façon : "Cela fait deux, trois jours, que je n'ose plus trop chanter… Quelqu'un m'a dit… qu'on nous écoute".  Après ces paroles, les réactions du public ne se sont pas fait attendre pour huer en masse les "traîtres" et les "barbouzes".