Boeing disparu : l'étrange silence des passagers qui inquiète les enquêteurs

Publié le 18 Mars 2014

Boeing disparu : l'étrange silence des passagers qui inquiète les enquêteurs

Disparu depuis le 8 mars dernie avec 239 passagers à bord, le Boeing 777 est actuellement recherché par une vingtaine de pays. Dans une enquête publiée lundi 17 mars, le "New York Times" affirme que l'absence apparente de toute communication, dans un monde où les mobiles sont omniprésents, suscite d'importants débats au sein des pilotes et des spécialistes des télécommunications. Ce qui laisse penser que les passagers du vol MH370 seraient morts. 

 

"Au point où les enquêteurs en sont, aucun appel, message sur Twitter, Weibo [le très populaire réseau social chinois] ou Instagram n'a été retrouvé, de même qu'aucune autre forme de communication ayant pu émaner d'un occupant de l'appareil après son changement de trajectoire", peut-t-on lire dans le New York Times.

 

Si l'appareil avait réussi à se poser sur terre, il est fort probable qu'un passager équipé d'un téléphone portable aurait tenté de joindre un de ses proches. Bien sûr cela est possible que si les téléphones n'ont pas été confisqués.