Tous Ensemble : Deux familles se plaignent des travaux "bâclés"

Publié le 5 Janvier 2014

Tous Ensemble : Deux familles se plaignent des travaux "bâclés"

Elle aide les familles en difficulté, elle est d'une générosité incroyable, et pourtant, l'émission "Tous Ensemble" de Marc-Emmanuel est depuis plusieurs jours la cible de critiques de personnes ayant fait appel à elle.

 

C'est le cas de la famille Rémy qui serait mécontente du travail effectué par l'émission selon "La Charente Libre". Beaucoup de défauts ont été constatés après le tournage en avril 2013. La maison ne serait pas entièrement terminée, et tout est à refaire d'après la victime, Patrice Rémy, qui s'est expliquée dans le quotidien :

 

Beaucoup de choses ont été faites pour faire joli. Il fallait que le chantier aille vite. Si c'était à refaire, je ne le referais pas. Je n'aurais peut-être pas une cuisine comme celle-ci, mais au moins, je n'aurais pas de fuite sur le toit.

Patrice Rémy

Les frais de réparations pourraient s'élever jusqu'à 8000 euros, car il y a aussi des soucis de moisissures dans la salle de bain, le plâtre de la baignoire se décompose, la toiture n'est pas terminée, l'eau s'infiltre, la peinture s'écaille, la douche ne fonctionne pas, "elle n'a marché qu'une semaine" explique Patrice Rémy, affirmant qu'ils n'en veulent pas aux bénévoles :

On n'en veut pas aux bénévoles qui se sont donnés à fond. Ni aux entreprises locales qui sont intervenues sur le chantier parce qu'on sait qu'elles font du bon boulot.

Patrice Rémy

En décembre, la famille Sijmons se plaignait déjà des travaux effectués. La toiture qui recouvre la véranda n'a pas été terminée les tuiles du toit n'ont pas été scellées, la peinture extérieure s'écale déjà et le portail électrique promis n'a jamais été installé selon le propriétaire de la maison, un ancien architecte.

 

Marc Emmanuel, l'animateur du programme, avait alors répondu à ces accusations à nos confrères du site TVMag :

C'est un manque de respect pour les 200 artisans et bénévoles qui ont accomplit un travail phénoménal pour sortir cette famille de son mobile-home. Ce n'est pas TF1 qui a entièrement refait et isolé leur maison, ce sont tous ces gens, amis ou inconnus de leur région. Les murs étaient tellement pourris et gorgés d'humidité qu'ils menaçaient de s'écrouler. La maison était tellement petite qu'on a décidé de lui adjoindre une véranda, qui n'était pas prévue au départ. Peut être qu'en tant qu'architecte, Hans voit les défauts mieux que les autres mais pour moi, seule la sécurité des occupants prime, et non la couleur de la peinture sur les murs. Les familles auxquelles nous nous adressons sont dans une précarité telle qu'il ne s'agit pas de leur faire la maison de leur rêves, mais de bâtir dans l'urgence.»

Marc Emmanuel