Nouveau dérapage d'un candidat du Front national sur l'Occupation et l'Algérie. Il est aussitôt suspendu

Publié le 7 Novembre 2013

Nouveau dérapage d'un candidat du Front national sur l'Occupation et l'Algérie. Il est aussitôt suspendu

Il avait tenu des propos controversés sur son compte Twitter, son parti le Front National a décidé de l'écarté. Joris Hanser, 20 ans, avait ironisé sur Twitter en évoquant l'occupation nazie après la victoire du FN à la cantonale partielle de Brignoles dans le Var. Le jeune homme avait fait savoir que la colonisation était une chance pour l'Algérie. Aujourd'hui, il fait savoir qu'il regrette, qu'il n'est pas homophobe, antisémite, ni raciste, et qu'il a été dégoûté en apprenant son exclusion, mais il affirme qu'il continuera à militer pour le FN.

 

«Mon tweet sur Brignoles, c'était de l'humour, mais on ne peut pas rire de tout ce qu'on veut actuellement (...) Je vais continuer à militer pour eux (...) Cela me servira de leçon, il y a des choses qu'on ne peut pas dire quand on est candidat»,

AFP

Ce n'est pas le premier a être écarté du parti, d'autres ont été exclu ces dernières semaines suite à des dérapages.